819 773-1692 accueil@sccc-uqo.ca

La motion reste pour l’instant symbolique, mais elle est une première dans l’histoire de la région. L’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité, mercredi matin, une motion reconnaissant l’Outaouais comme une région administrative « avec des particularités importantes » qui amènent « des défis importants compte tenu de sa situation frontalière avec Ottawa ».

Cette motion a été déposée sans préavis, vers 11 h, par le ministre responsable de l’Outaouais, Mathieu Lacombe. Cela a été fait en présence du maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, et des représentants de la délégation économique présents dans les tribunes. 

L’Assemblée nationale du Québec reconnaît ainsi que l’Outaouais a « accumulé un retard important ces dernières années quant au financement public en santé, en éducation, en enseignement supérieur et en culture ». Ce retard, reconnaissent les élus provinciaux, « a eu son lot de conséquences sur le développement économique de la région et sur sa capacité à se doter d’institutions dans plusieurs champs de compétence du Québec ».  Lire la suite