819 773-1692 accueil@sccc-uqo.ca

Le 19 septembre dernier, La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) soulignait le cinquantième anniversaire de sa fondation. La fédération syndicale célèbre cet important anniversaire en lien avec ses 101 syndicats représentant 35 000 enseignantes et enseignants du primaire à l’université, dont 46 syndicats dans les cégeps. Le Portail s’entretient avec sa présidente, madame Caroline Quesnel.

La FNEEQ a profité de son 50e anniversaire de création pour faire un retour rétrospectif sur son parcours et sur sa situation actuelle. Sa présidente dresse les constats suivants : « Notre fédération a conservé son âme de jeunesse à travers ses objectifs, ses idéaux, ses revendications à l’égard des enseignantes et des enseignants qui la composent. Quand nous avons fait notre travail rétrospectif, nous avons constaté qu’à travers les cinquante ans d’histoire l’existence d’une constance dans ses idéaux et ses objectifs. Au départ, l’organisme réunissait des enseignantes et des enseignants pour parler bien sûr de leurs conditions de travail, mais aussi pour exprimer une vision du système de l’éducation où les membres jouent un rôle social par une prise de parole face aux grands enjeux. Une constance dans une vision humaniste et citoyenne de l’enseignement et de l’éducation. Une constance dans les prises de parole qui se veulent un rapprochement de la société sur les enjeux de la formation : entre autres, de la rendre à la fois accessible et de l’importance de la formation générale dans le curriculum des cégeps. Il s’agit ainsi d’une vision beaucoup plus large de la formation que celle de la classe avec la conscience que notre travail déborde largement le cadre de cette classe à travers toute sorte de prises d’engagements. Pensons entre autres aux femmes dans l’éducation, à l’évolution des revendications par rapport à l’accès à l’égalité, à la précarité. Ce sont là des luttes qui durent depuis fort longtemps. » Lire la suite