819 773-1692 accueil@sccc-uqo.ca

Le Syndicat des tuteurs et tutrices de la Télé-université, en grève depuis le 28 janvier, a très mal reçu l’appel d’offres lancé par l’employeur vendredi dernier afin d’embaucher des correcteurs externes pour que les étudiants encadrés par les tuteurs en grève puissent recevoir leurs notes.

«À notre avis, il s’agit de scabs», indique Guy Renaud, du conseiller syndical au conseil central Québec et Chaudière-Appalaches de la CSN auquel est affilié le Syndicat des tuteurs. Jeudi, les délégués au congrès du conseil central du Montréal métropolitain ont même manifesté devant les bureaux du premier ministre afin de réclamer son intervention.

«C’est un geste désespéré de la part d’un employeur s’acharnant à tenter de briser un syndicat, et maintenant de briser une grève, plutôt qu’à négocier avec ses enseignants. C’est plutôt incongru et scandaleux de la part d’un établissement d’enseignement public de cette envergure, surtout après des représailles envers la présidente pour ses activités syndicales», a déclaré Jean Lortie, secrétaire général de la CSN. Lire la suite