819 773-1692 accueil@sccc-uqo.ca

L’Université d’Ottawa (Ud’O) affirme que son Bureau des droits de la personne a ouvert une enquête après l’arrestation d’un étudiant noir par son service de la protection, mercredi.

Jamal Boyce, un élu dans son association étudiante départementale, a raconté en détail sur Twitter avoir été interpellé par des gardes de sécurité alors qu’il circulait sur sa planche à roulettes.

Les employés du service de la protection de l’Ud’O lui ont demandé des cartes d’identité. M. Boyce soutient qu’il n’avait pas son portefeuille sur lui, mais qu’il leur a répondu que sa carte étudiante se trouvait dans son bureau situé sur le campus.

Toujours selon le témoignage publié en ligne par l’étudiant, les gardes ont insisté pour que Jamal Boyce s’identifie et, devant l’absence de pièces d’identité, lui ont passé les menottes et l’ont arrêté pour être entré sans permission sur le terrain de l’institution. Lire la suite