819 773-1692 accueil@sccc-uqo.ca

À l’instar de l’AELIÉS et de la CADEUL, ainsi que de plusieurs autres associations étudiantes à travers le Québec qui exigent un moratoire, le SCCCUL s’inquiète des impacts néfastes de la dérèglementation des droits de scolarité pour les étudiants internationaux et dénonce le « libéralisme économique » dans les universités québécoises.

Pourquoi les membres du SCCCUL ont pris une telle position en assemblée générale ?

  • parce que cela va à l’encontre d’une plus grande accessibilité aux études;
  • parce que cela favorise la compétition entre les universités;

Lire la suite