819 773-1692 accueil@sccc-uqo.ca

Mot de la présidente

Une négociation qui s’annonce difficile

Depuis plus d’un an maintenant, nous vivons des relations de travail difficiles. Les réponses à nos questions n’arrivent pas, et les dossiers se multiplient. C’est pourquoi nous avons décidé que dès les tous débuts de notre négociation, l’Employeur aurait des manifestations de notre mécontentement. Notez qu’en 23 ans, nous n’avions eu que deux (2) arbitrages. Cette année seulement, nous en aurons quatre (4).

Notre première rencontre de négociation a eu lieu le 25 janvier dernier, et après une seule rencontre, nous entrevoyons de sérieuses difficultés. Nous devrons donc être mobilisés. Si nous nous basons sur les négociations des autres syndicats avec l’Université du Québec en Outaouais, nous ne pouvons qu’en venir à cette évidence. Le Syndicat du personnel de soutien a eu une entente de principe le 27 avril dernier, et la Convention collective n’est toujours pas signée. Après 21 rencontres de négociation, le Syndicat des professeures et professeurs a le sentiment que tout est au point mort. Le Syndicat des étudiantes et étudiants salariés a dû faire des menaces de grève pour que l’Université bouge enfin. Toutes ces situations nous font croire que nous devons nous préparer pour le pire. Nous sommes toutefois satisfaits des huit dates de rencontres fixées d’ici le 29 juin prochain.

Assurez-vous de suivre notre négociation! Visitez notre site Web pour en savoir davantage.

Marie-Josée Bourget