fbpx
819 773-1692 accueil@sccc-uqo.ca

Ottawa s’est finalement entendu avec le gouvernement Ford pour la mise sur pied de l’Université de l’Ontario français, un projet qui avait été annulé dans la controverse l’an dernier.

La contribution du gouvernement fédéral par rapport à celle de Toronto reste à négocier.

En vertu de l’entente qui a été signée samedi entre la ministre des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, et son homologue provinciale, Caroline Mulroney, il a toutefois été établi que le niveau de financement d’Ottawa devait rester inférieur à la moitié des coûts engagés par l’Ontario, est-il précisé dans le communiqué envoyé samedi.

Le fédéral s’est aussi engagé à couvrir 100 % des dépenses encourues lors des quatre premières années du projet. Si l’Ontario n’est pas capable de prendre le relais, elle devra rembourser au gouvernement canadien la part qu’il a investie. Lire la suite