819 773-1692 accueil@sccc-uqo.ca

Emmanuelle Soucy a récemment soutenu avec succès sa thèse de doctorat en sciences de l’éducation, une soutenance qui s’est déroulée au campus de Saint-Jérôme.

La thèse de madame Soucy s’intitule Création et mise en pratique d’un centre de l’oral : recherche-action des enseignantes de 1er cycle du primaire et elle se résume comme suit :

« L’oral comme objet d’étude demeure encore marginal malgré un regain d’intérêt au cours des 20 dernières années. Les retombées des premières habiletés langagières sur les autres compétences scolaires sont aujourd’hui de mieux en mieux documentées. Ces données mettent en lumière l’importance de s’intéresser à l’oral, plus précisément à son enseignement. Les recherches montrent que l’oral reste la compétence, présente dans le domaine des langues du Programme de formation de l’école québécoise, la moins enseignée explicitement (Nolin 2013). Bien que l’importance de l’oral soit reconnue et qu’il soit présent dans les définitions actuelles de la littératie (Lafontaine 2013), plusieurs enseignants éprouvent des difficultés à l’actualiser en classe. Un malaise semble persister face à l’enseignement et à l’évaluation de l’oral (Dumais 2014). Il appert que les enseignants conservent les mêmes pratiques, au fil des ans, sans vraiment y apporter de changements, notamment en gardant principalement l’exposé oral comme situation d’apprentissage et d’évaluation (Nolin 2013). Lire la suite