819 773-1692 accueil@sccc-uqo.ca

La majorité des Canadiens et Canadiennes sauf la plupart des Québécoises et Québécois ont droit de décaisser d’un coup 50 % de leurs fonds de retraite cumulés par prestations déterminées à l’âge de la retraite. Les privilégiés sont tous les Québécois et Québécoises qui travaillent pour le gouvernement fédéral ou des institutions bancaires parce qu’eux ont le droit de faire ce décaissement.

Ainsi, les Québécoises et Québécois vivent une injustice s’ils ont des fonds de retraite cumulés à cotisations déterminées parce qu’ils ne peuvent retirer que 7,2 % à 65 ans jusqu’à 8,2 % à 90 ans de leurs fonds par année. Pourquoi cette règle quand on sait que ce sont les jeunes retraités qui dépensent davantage que les vieux et qui peuvent faire rouler l’économie québécoise?

Alertés de cette injustice par la trésorière du Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université du Québec à Montréal (SCCUQ), Marie Bouvier, nous sommes avec son syndicat et elle à faire du démarchage auprès du gouvernement pour que les règles changent. Vous êtes partout dans la communauté, si vous connaissez de personnes clés qui pourraient nous aider, communiquez avec nous à accueil@sccc-uqo.ca.

Marie-Josée Bourget
Présidente