819 773-1692 accueil@sccc-uqo.ca

À compétences égales, les chercheuses canadiennes du domaine de la santé ont moins de chances d’obtenir des subventions que leurs collègues masculins lorsqu’elles font des demandes de bourses de recherche auprès du fédéral. Mais étonnamment, ce ne sont pas les examinateurs masculins qui plombent leurs notes… mais bien les évaluatrices féminines !

C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs des Instituts de recherche en santé du Canada et de l’Université McGill, publiée aujourd’hui dans le Canadian Medical Association Journal. Lire la suite