819 773-1692 accueil@sccc-uqo.ca

Le 21 janvier 2018 avait lieu la dix-neuvième séance de négociation. Madame Louise Létourneau, conciliatrice au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, était présente afin d’expliquer son rôle et de déterminer les principales divergences entre la partie patronale et la partie syndicale. Il semblerait que sa présence apporte un vent de fraicheur dans la négociation.

Cette séance a toutefois été marquée par une grande déception. Les représentants de l’UQO ont affirmé qu’ils maintenaient leur demande de discriminer les personnes chargées de cours selon leur lieu de résidence. De plus, ils soutiennent toujours vouloir diminuer les libérations syndicales. « Nous avons perçu le maintien de ces demandes comme de la provocation. Aucune avancée ne pourra être faite si l’UQO s’entête dans ces deux demandes », a affirmé Marie-Josée Bourget, présidente du Syndicat.

Des séances de négociation sont prévues les 26, 27 et 28 janvier. Des actions de mobilisation sont aussi prévues la semaine prochaine.