819 773-1692 accueil@sccc-uqo.ca

Il y a cinq ans, Kayla Madder est tombée enceinte sans l’avoir prévu, peu avant l’obtention de son deuxième diplôme de premier cycle à l’Université de la Saskatchewan. Après un congé de huit mois à la suite de la naissance de son fils, Amari, elle a entrepris une maîtrise en science animale et avicole. Comme elle allaitait encore, elle a fait le tour du campus en compagnie d’une collègue de classe, elle aussi mère, pour trouver des endroits adéquats où allaiter, mais « personne ne savait vraiment où nous diriger. Certains proposaient d’utiliser les salles de bain, qui ne sont pas des lieux sécuritaires pour allaiter, et d’autres de nous installer dans notre voiture », raconte-t-elle. Lire la suite