819 773-1692 accueil@sccc-uqo.ca

Contrairement à ce qu’a affirmé la direction de l’UQO, il n’y a plus de discussions entre l’UQO et nous. En effet, l’UQO a rompu la négociation le 19 décembre dernier. Aucune date de négociation n’est prévue à ce jour. La direction de l’UQO a choisi la ligne dure et l’enlisement de la négociation, ce que nous déplorons. Le SCCC-UQO ne connaît pas le nom du conciliateur, et aucune date n’est fixée. Comment l’UQO peut-elle affirmer vouloir un règlement prochainement?

Par ailleurs, L’UQO affirme que la Convention collective des personnes chargées de cours est l’une des meilleures au Québec et surtout, qu’elle ne veut pas négocier sur la place publique. Pourtant, les personnes chargées de cours ont peut-être l’une des moins mauvaises conventions au Québec, mais il a fallu qu’elles livrent d’importantes batailles pour ce faire. Elles n’ont toujours pas la parité avec leurs collègues professeurs. Rappelons qu’une personne chargée vit dans la précarité et qu’elle peut perdre son travail du jour au lendemain. Il est malhonnête de laisser entendre que nous sommes des privilégiés!