819 773-1692 accueil@sccc-uqo.ca

Réunis en Conseil fédéral à Québec, les délégués de la FNEEQ ont donné leur appui unanime au Syndicat des chargées et chargés de cours de l’UQO (SCCC-UQO).

Considérant que l’UQO essaie d’affaiblir le Syndicat en faisant en sorte de diminuer les libérations syndicales de plus de 60 % : de 22 à 9 charges de cours.

Considérant que l’UQO a mis plus de six mois à répondre aux demandes salariales syndicales.

Considérant que l’UQO a tenté de diviser les membres du Syndicat en proposant de distinguer les droits de chacun selon le lieu de résidence et le statut d’emploi.

Il est proposé :

que le Conseil fédéral appui la négociation du SCCC-UQO, particulièrement dans l’éventualité où le syndicat déclencherait la grève. Les déléguées et délégués du conseil fédéral invitent l’administration de l’UQO à négocier de bonne foi et à traiter les personnes chargées de cours avec respect et équité.

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ) a été fondée en 1969. Elle compte actuellement 101 syndicats et représente près de 34 000 membres dans 46 syndicats de cégeps (collèges d’enseignement général et professionnel), dans 43 syndicats d’établissements d’enseignement privés et dans 13 syndicats d’établissements universitaires, soit dix syndicats de chargées et chargés de cours, l’Association des étudiantes et des étudiants salarié-es diplômé-es de l’Université McGill, le Syndicat des tutrices et des tuteurs de la Télé-Université et l’Association des maîtres d’enseignement de l’École de technologie supérieure. Par sa composition, la FNEEQ couvre tous les niveaux d’enseignement partagés entre le secteur public et le secteur privé de l’éducation. Elle est, par ailleurs, l’organisation syndicale la plus représentative de l’enseignement supérieur.