819 773-1692 accueil@sccc-uqo.ca

CSN – Réunis en assemblée générale le 27 novembre, les membres du Syndicat des tuteurs et tutrices de la Télé-université (STTTU) ont pu mesurer l’ampleur de la réorganisation initiée par leur employeur depuis plus d’un an.

Après avoir transféré en sous-traitance l’encadrement d’environ 37 % des étudiants-es, provoquant la mise à pied d’une quarantaine de tuteurs et de tutrices, la direction de la Télé-université (Téluq) se livre à une seconde attaque. Elle crée des postes de « professeurs-es sous contrat », qui reprendront l’encadrement des étudiants-es, une tâche effectuée depuis toujours par les tuteurs et les tutrices. De l’aveu même du porte-parole patronal, c’est 75 % d’entre eux qui perdront leur emploi d’ici quelques semaines.

Le Syndicat a entrepris plusieurs recours juridiques, mais ce qui va, souhaitons-le, contribuer à sauver les emplois est la mobilisation des 200 tuteurs et tutrices dont plusieurs ont plus de vingt ans d’expérience à la TÉLUQ. Solidarité !