819 773-1692 accueil@sccc-uqo.ca

Dans la nuit de dimanche à lundi, l’Association des professeures et professeurs à temps partiel (nom du syndicat représentant les personnes chargées de cours) et l’Université d’Ottawa en sont venues à une entente de principe. Cette entente est survenue après un blitz de négociations résultant du vote de grève tenu du 16 au 18 octobre 2017.

« Nous sommes heureux que les deux parties aient pu éviter le conflit de travail », a déclaré Marie-Josée Bourget, présidente du Syndicat des chargées et chargés de cours de l’UQO. « Nous déplorons toutefois que l’Université d’Ottawa ait attendu le vote de grève avant de négocier sérieusement », a poursuivi Madame Bourget.

Une situation similaire a touché les personnes chargées de cours de l’UQAM cette année. Elles ont voté massivement pour la grève et un accord de principe est survenu peu de temps avant son déclenchement annoncé.

Pour le syndicat des assistants d’enseignement et des chargés de cours de l’Université Carleton, le 6 mars dernier, il aura fallu une heure de grève pour obtenir un règlement.